Quatrième Conférence Internationale Afrique

Comment refonder la dynamique de l’intégration régionale en Afrique : intégration ou…désintégration ?



Programme de la quatrième Conférence Internationale Afrique

Le processus d’intégration régionale en Afrique, bien qu’engagé partout sous des formes plus ou moins avancées, suscite aujourd’hui de vrais questionnements :
D’un côté l’idéal du panafricanisme, les discours enflammés du passé sur la volonté affirmée de sortir de la « balkanisation » et de la « poussière d’Etats » semblent aujourd’hui s’émousser dans une grande partie du continent : moins présente dans les débats politiques des Etats, son évocation tend même à résonner comme un simple slogan aux yeux d’une jeunesse désenchantée par des promesses non tenues.

A l’opposé, certaines voix s’élèvent pour réclamer l’urgence d’une intégration moins institutionnelle et plus effective, indispensable selon eux tant l’échelon national se révèle inadéquat pour relever les graves défis auxquels l’Afrique en transition est soumise. Leur point de vue se résumant ainsi: intégration ou…désintégration !

Devant un tel contraste de situations et d’opinions, le GROUPE INTIATIVE AFRIQUE qui poursuit son analyse des problématiques clés du continent a souhaité prendre position sur ces questionnements cruciaux et en faire le thème de sa quatrième conférence internationale.

Il s’agira de réexaminer l’opportunité des processus d’intégration en cours, les performances et les blocages effectifs constatés. On comparera les différentes expériences d’intégration au niveau international pour en dégager des objectifs pertinents et des méthodes susceptibles de refonder de la manière la plus réaliste possible une nouvelle dynamique régionale.

Le GROUPE INITIATIVE AFRIQUE s’inspire de la méthode Aspen : indépendance, échanges sans tabous et en profondeur. A partir d’analyses sans complaisance la conférence s’efforcera de déboucher sur des propositions constructives et réalistes, susceptibles de guider les décideurs actuels et futurs, dans leurs sphères de responsabilité publiques ou privées. Le souci du suivi des recommandations fera aussi partie de l'objectif « d'action tank » de GROUPE INITIATIVE AFRIQUE.

Les débats se dérouleront sur deux journées. Première journée : y a t’il des raisons nouvelles d’accélérer le processus d’intégration régionale, lesquelles, quels enseignements aident à refonder les dispositifs ? Deuxième journée : quelles mesures économiques, sociales, politiques et institutionnelles pour un nouvel élan ?

Par souci du concret, l’application à l’Afrique de l’Ouest et du Centre sera particulièrement recherchée lors de la deuxième journée. Ce focus s’enrichira des témoignages et expériences des autres zones et s’autorisera des extrapolations à d’autres pays africains.

Une matinée de synthèse et de mise en ordre des recommandations viendra clôturer la conférence. Un dossier bibliographique comportant de nombreuses analyses sur le sujet ainsi que des exemples de bonnes pratiques provenant de différents pays, sera remis à l'ensemble des participants pour alimenter leur réflexion.

L'analyse des grands questionnements se déroulera à travers les sessions suivantes :

(Sécurité défense, diversification de l’économie, chômage des jeunes, changements climatiques, migrations…: le modèle en question ?)

(Lenteurs et blocages, comparatifs africains et mondiaux, +/- Nepad, pertinence des ensembles, pays frontières, principe de subsidiarité : quelles nouvelles voies ?)

(politiques communes, initiatives privées, libre circulation biens et personnes, filières, investissements, monnaies, financement...)

(Politiques régionales tranferts/migrations, mobilisation société civile, jeunesse, accompagnement international …)

...